Langues
Français (maîtrisé)
Anglais (maîtrisé)
Allemand (maîtrisé)

Sports
Equitation, Escrime

EQUITATION / ESCRIME VOIX : BARYTON

 

Formation

Théâtre de France - chez Jean-Louis Barrault puis à la Comédie Française, comme élève-comédien puis stagiaire
ENSATT - (Ecole Nationale Supérieure - Rue Blanche Paris) Maître : Henri ROLLAN
Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique (Paris) - Maîtres : Fernand LEDOUX et Henri ROLLAN
Premier Prix Classique, Premier Prix Moderne, Prix Colonna-Romano de Tragédie Classique -
Entre comme Pensionnaire à la Comédie Française -

Formateur

2007-2006 Stage « Marcel Proust » - consacré à la création de l’adaptation théâtrale de « A la Recherche du Temps Perdu » lors du « 1er Festival International Victor Hugo et Egaux »
Formateur pour une OEG comédiens - pour l’ANPE spectacles de Paris et pour des stages de formation d’acteurs à Belleville-sur-Loire
Formateur (art et technique de l’acteur) - avec l’ADATEC (Agence de développement des activités culturelles de la Région Centre) – LE DOMAINE DE L’ACTEUR
Professeur à l’Ecole Nationale Supérieure de Théâtre (ENSATT – rue Blanche) -
Directeur des Académies européennes - (participations officielles : France, Portugal, Espagne, Grande-Bretagne, Belgique, Luxembourg, Suisse, Allemagne, Italie, Pologne, Hongrie, Roumanie, Russie, Lituanie, Estonie, Lettonie) notamment pour « Luxembourg, capitale européenne de la culture 1995 »

Révélé au public il y a trente ans dans les rôles principaux des grandes séries télévisées La Poupée Sanglante puis L’Ile aux Trente Cercueils, Jean-Paul ZENNACKER a interprété une soixantaine de rôles centraux à la télévision et au théâtre.

Il tourne à la télévision, d'abord dans le rôle principal d'Une Lumière dans la nuit, puis dans Salomé, d'Oscar Wilde où aux côtés de Ludmila Tchérina (Salomé), de Jean Servais (Hérode) et de Madeleine Sologne (Hérodias) il sera Jean-Baptiste.


A la télévision, il sera ensuite Retz dans Le cardinal de Retz, Jean dans Le Retour de Jean, Untel dans Vie et mort d'Untel, Saint-Fiacre dans L'Affaire Saint-Fiacre, etc...

Au théâtre; après Une anguille pour rêver au Théâtre 347 aux côtés de Jany Holt et de Christiane Minazzoli, puis la création dans les rôles principaux de Deutsches Requiem puis de Skandalon au Théâtre Daniel Sorano, il sera notamment Othello dans Othello pour Les Tréteaux de France, Freud dans Dora au Théâtre Paris-Nord, Hamlet dans Hamlet au Théâtre des Célestins à Lyon, Aïrolo dans Mangeront-ils? de Victor Hugo au Théâtre La Bruyère, à l'Hôtel de Sens puis à la Conciergerie, Buridan dans La Tour de Nesle au Théâtre Présent puis au Théâtre Marigny (180 représentations), Kean dans Kean au Théâtre Marigny...


En 1982, il reconstitue à Paris le théâtre shakespearien du Globe sous chapiteau géant et y monte Hamlet y jouant le rôle titre avec Georges Marchal, Maria Mauban, Jean-Marie Proslier, Jean Davy, Michel Favory, Jean-François Poron...


De 1983 à 1986, il dirige la troupe des Acteurs de l’Ile-de-France qui donnera 115 représentations dans quarante villes de la région capitale ainsi qu'en tournée. Il joue notamment au festival 13 – Paris Schulze dans L'Interrogatoire de V. Volkoff et Horace dans Horace.

En 1986, il s’installe au Canada où il tourne à nouveau pendant plusieurs années pour la télévision et joue au théâtre à Montréal (Le Lion en hiver).

Revenu en Europe, il y aura notamment comme acteur central et metteur en scène: La Dernière nuit de Dom Juan, d'E. Rostand, en France (Hôtel de Ville de Nancy et tournée - Luxembourg, Italie), L'Interrogatoire de V. Volkoff (Palais des Congrès de Strasbourg et tournée), Mangeront-ils? de Victor Hugo et Kean d'Alexandre Dumas (tous deux pour le Festival européen de Wiltz – Luxembourg) et en France; comme acteur également le rôle central de L'extravagante Croisade d'un Révolutionnaire obèse d'Arrabal au Luxembourg et en Allemagne (Festival de Sarre – Saarbrücken).

En 1996, il reprend ses activités à Paris, au théâtre, à la télévision, et il participe à des tournages pour le cinéma. Sur scène, il joue notamment les rôles principaux dans Cinéma Parlant au Théâtre des Mathurins, de Calogero dans La Grande Magie d'Eduardo de Filippo au Théâtre de la Tempête puis au Théâtre Hébertot, de l'acteur dans Visiteurs de Botho Strauss
au Théâtre de L'Etoile du Nord. Il crée Le Rebelle pour le premier programme de la Communauté de communes Val de France et la clôture de l'année Hugo au Sénat, puis Premier Combat (texte de Jean Moulin) qu'il va jouer 350 fois en France – notamment à l'Acropolis de Nice et au Musée Jean Moulin de la ville de Paris ainsi qu'à l'étranger (Luxembourg et Prague). Puis il jouera le rôle central de Sacrés Jeudis au Splendid, avant ceux de l'Inquisiteur dans Charlotte Corday de Daniel Colas au Petit Hébertot et de Pablo Neruda dans Ardente Patience de l'auteur chilien Antonio Skarmeta sur la scène nationale de Cergy.

A partir de 2007, il met en place LE DOMAINE DE L'ACTEUR pour la promotion et l'approfondissement de l'art et des techniques de l'acteur dont le siège artistique est au centre de la France (Cher). Animateur de troupe, il a réalisé une vingtaine de mises en scène en France et à l'étranger.

A la tête de la troupe des Acteurs de l'Ile-de-France, il a mis en scène et joué notamment Mangeront-ils ? de Victor Hugo à la Comédie des Champs-Élysées, en festivals et en tournées, Le Mariage Forcé de Molière au Théâtre des Rocailles du
Château de Versailles et à la Comédie des Champs-Élysées, Horace (rôle d'Horace) au Festival 13 – Paris et au Théâtre de Nice, CDN.

Viendront ensuite Une Femme tuée par la douceur, création associant artistes canadiens, français, belges, luxembourgeois et allemands, Le Bourgeois Gentilhomme de Molière à Luxembourg, spectacle franco-belgo-luxembourgeois salué par l'Ambassade de France – unique mise en scène dans laquelle il ne jouera pas - puis de nouvelles versions  de Mangeront-ils? et de Kean déjà citées pour le Festival européen de Wiltz (Luxembourg),  ainsi que des récitals qu'il a interprétés en France, au Luxembourg et en Suisse et pour des Ambassades de France (Luxembourg, Prague)...

Ces dernières années, il a principalement conduit comme acteur et metteur en scène trois créations théâtrales: Jean Valjean, d’après Les Misérables, Répétitions Mouvementées, de Danièle Gasiglia, spectacle programmé par le Musée d’Orsay et
Hugo et Sand, Et s'ils s'étaient rencontrés, de Danièle Gasiglia. Ces deux réalisations ont représenté la France au Festival européen ("Garden of Geniuses") en Russie en 2010 puis 2011.

Ont suivi: Une heure avec Alexandre Dumas (seul en scène), et comme adaptateur et metteur en scène: Michel Petrucciani (avec l'auteur et pianiste Benjamin Halay) - Festival Val de Jazz, Salon du Livre de Deauville et festivals...

Puis il a créé et animé les 1er, 2e et 3e Festivals "Auteurs et acteurs" du Château de Méry-sur-Oise, des Cycles Jacques Prévert et des Rencontres estivales dans le Berry.

Depuis avril 2013, il a donné une série de représentations (seul en scène) du Choix, texte unique de Jean Moulin (Premier Combat), à Paris au Musée Jean Moulin – Etablissement public Paris Musées, avec le soutien du Ministère de la Défense, et à travers le département du Cher avec le Conseil général. Il a rejoué le rôle de Pablo Neruda dans Ardente Patience de Skarmeta, - mise en scène du Britannique Michael Batz – d'abord au Théâtre Jean Vilar de Vitry-sur-Seine puis à la Cartoucherie – Paris / Théâtre de l'Epée de Bois).

Ensuite, il a animé un nouveau cycle Jacques Prévert, puis lu des textes d'abord sur les peintres Frida Kahlo et Diego Rivera ensuite sur le peintre Emile Bernard au Musée de l'Orangerie à Paris. 

Puis il a créé comme interprète central adaptateur et metteur en scène: MAUPRAT, d'après le roman et la pièce de George Sand (Festival d'acteurs en Berry – août 2015).

Il a joué du 3 au 20 décembre à L'Epée de Bois – Cartoucherie LE CHOIX texte de Jean Moulin. En 2016, il a mis en scène avec les Ateliers du Sudden – Raymond Acquaviva "Comme il vous plaira" de Shakespeare, joué au Théâtre des Béliers Parisiens entre avril et juin. Lespectacle était ensuite à l'affiche en août du 5e Festival d'Acteurs en Berry.

L'acteur prépare un cycle poétique Le Cercle des Poètes (8 siècles de poésie en langue française) et Il faudrait essayer d'être heureux récital Jacques Prévert; et répète une création: Marianne et le ciel (avec Dieu et le basket-ball de Michel Vallez et Pierre Bayle...)

 
Contacter l'agence
  • Agence A.
  • 34, rue Vivienne - 75002 Paris
  • Tél. 01 44 88 20 88 • Fax : 01 44 88 20 89
  • info@agencea.fr
Site référencé sur Agence artistiques