En français In English

MAKENA DIOP
MAKENA DIOP
MAKENA DIOP
MAKENA DIOP

Makéna DIOP

Comédien Auteur Metteur en scène

Langues
Wolof (maternelle)
Français (bilingue)
Anglais (maîtrisé)

Sports
Niveau compétition : Football, Athlétisme

Danse
Traditionnelles (professionnel)

Chant
Contemporain (professionnel)

Tessiture
Soprano léger

Formation

1976 Conservatoire National de théâtre, de danse et d’art dramatique de Dakar -

Cinéma

2010 VOYAGE AU PORTUGAL (LM) - Serge Tréfaut, avec Maria de Medeiros - rôle principal
2008 TU SERAS UN HOMME (CM) - Olivier Dujol - rôle principal
2007 REVE DE POUSSIERE (LM) - Laurent Salgues - rôle principal
2003 SOULI (LM) - Alexander Abela avec Eduardo Noriega, Aurelien Lecoing et Fatou N’Diaye - rôle titre
2002 O HEROI (LM) - Zeze Gamboa - Rôle principal
Grand prix au festival Sundance -USA- 2002 Prix d’interprétation au festival de Bruxelles 2003
2001 UNE FEMME POUR SOULEYMANE (CM) - Diana Gaye - Rôle principal
2000 LA GREVE DES BATTU  - Cheikh Omar Cissoko - rôle principal
Prix d’interprétation du meilleur acteur masculin au FESPACO 2001, pour le rôle principal de Keba
2000 LUMUMBA (LM) - Raoul Peck, avec Eriq Ebouané et Alex Descas - rôle de Kenza
1997 TGV (LM) - Moussa Touré - Rôle principal
1991 TOUBAB BI (LM) - Moussa Touré  - Rôle principal
Bayard d’Or (1er prix d’interprétation masculine), au Festival de la Francophonie de Namur en Belgique
1983-84 AFRICA AM RHEIN (LM) - Pape Seck - Rôle principal

Télévision

1978-1980 «Clefs Littéraires» - Office de Radiodiffusion Télévision du Sénégal (ORTS). DAKAR - co-créateur et interprète de la série
1982 SALUT LES HOMARDS (série)

Théâtre

1976-1980 «Antigone» (Sophocle)
1976-1980 «Mantes des Aurores» (Amadou Lamine Sall)
1976-1980 «Ouluwemi d’Ajumako» (Condet)
1976-1980 «Images de sécheresse» (Chenet)
1976-1980 «Caligula» (Camus)
premier rôle
1976-1980 «Politicos» (Mba Evina Jean)
1976-1980 «Fusil» (Patrice Ndendi Penda)
«Le sauveur noir» (DIONG Cheikhou Oumar) - Cie le Négro Théâtre
Dakar
«Les joies de la vie» (Leroy Jones) - Cie Le Negro théâtre
«Nikku» le destin glorieux du Maréchal Nikkon (Wolé Soyinka)
Théâtre International de langue française (TILF), et «La mort et l’écuyer du roi», avec la Compagnie Coup de Pilon (à Lyon, en tournée à travers la France et en Afrique : Bénin, Sénégal).

Mise en scène

1993-1994 «Setnaa ou la Cité de Ndumbelaan» (Makéna DIOP) - spectacle pluriculturel en trois langues (wolof, français et allemand)
Sarrebrück (Allemagne)

co-fondateur de la troupe dramatique «Le Nouveau Toucan» (1978)

 

FORMATION : 

Sa formation se déroule entre le Conservatoire, les communautés rurales à travers des mises en scène, des spectacles de contes recueillis sur place, et l’hôpital psychiatrique de Fann, où le professeur Henri Colomb développait alors une thérapie basée sur la relation entre le théâtre, la psychiatrie occidentale, et les thérapeutiques traditionnelles. 

Il travaille également sur la collecte des contes et histoires traditionnelles, avec le Centre d’études des civilisations et les Archives culturelles du Sénégal.


CONTE :  

1983 : Il commence alors à se produire régulièrement, comme conteur, crée des spectacles et anime des ateliers financés par la Commission Européenne, ateliers consacrés aux contes et au spectacle vivant. 

En 1999, il crée à Cannes, pendant le festival international du film en partenariat avec la CCAS et l’Association Racines, une série de spectacles vivants intitulés : «De l’image au verbe, une manière de dire le monde noir», des mises en scène mettant en relation musiciens, conteurs, poètes de rue, peintres, venus de Trinidad, des Etats-Unis, du Sénégal, du Mali, de Guinée, du Burkina, du Cameroun, et d’Angleterre…  

 

1999/2012 :

Passionné par le conte, Makéna Diop eut l’idée la même année d’une approche originale entre le verbe et l’image. Un nouveau concept était né : le Ciné-Contes, un programme destiné aux enfants, aux adolescents et aux adultes. Il met alors au point un répertoire de contes (verbe et musique) liés aux films présentés, et forme  des équipes de conteurs et de musiciens, au sein de l’Association Racines. Depuis sa création, Ciné-Contes a accompagné des dizaines de films africains sur les écrans de plus de 300 villes de France, de Belgique, de Guadeloupe, d’Angleterre, du Cameroun, d’Algérie … et dans un très grand nombre de festivals de cinéma.

 
Contacter l'agence
  • Agence A.
  • 34, rue Vivienne - 75002 Paris
  • Tél. 01 44 88 20 88 • Fax : 01 44 88 20 89
  • info@agencea.fr
Site référencé sur Agence artistiques
Site administré par Waats
@2009 - CC Communication CC.Communication